Communiqué de Presse

Publié le par ARJAU

L'ARJAU communique
 
"Samedi, les membres de l' ARJAU Voile et Tradition se sont réunis pour évoquer la vie de l'association.
Avec le retour du "PORTHOS" à Cerbère, les travaux de restauration de cette barque catalane de 1927 vont prendre une nouvelle tournure. En effet, les structurels étant rénovées, l' étape suivante va consister au calfatage, ponçage et mise en peinture de protection. Un bain de quelques jours est envisagé pour gonfler le bois et lui faire goûter à l'eau salée bienfaitrice avant le mois de novembre.


Le pont doit être déposé, les hiloires de la grande écoutille remplacées ainsi que quelques barreaux de pont et le banc de mât.
Puis, ce sont les spécialistes en mécanique et électricité  qui se chargeront de remettre en place la motiorisation avant le mois de mars 2011.
Le pont sera ensuite remis en place. Suivront les derniers travaux de peinture pour une remise à l'eau au mois de mai si les travaux de la digue finissent bien comme prévu le 19 avril 2011.  
Les sociétaires, volontaires et bénévoles, se retrouveront les luindis, mercredis et vendredis au matin, à côté du local technique municipal, pour effectuer cette restauration financée conjointement par l'arjau et ses 81 donnateurs, la municipalité de Cerbère et l'Europe.


Le Jo-ell, midge barque de 21 pams, a reçu ses nouvelles "côtes" quilles et fausses quilles. Encore quatre bordés à remplacer et il fera lui aussi l'objet d'un calfatage attentif par Sébastien. Ce cas particulier ne fait pas oublier qu'en vingt ans, le nombre de midges barques en bois à Cerbère, en état de naviguer, est passé de 23 à 5.  Cette situation préoccupe les membres de l'Arjau qui envisagent la reconstruction de ces petites unités parfaitement adaptés à la pratique de la pêche traditionnelle et de la plaisance sur nos rivages.


Autre sujet abordé lors de cette soirée, la création de l'union d'associations de Collioure et Cerbère, sous le nom d'ARCOLL (Arjau et Collioure). le but de l'Arcoll est la mise en place d'une structure garantissant l'avenir de notre patrimoine maritime par la formation de la relève. Dans ce cadre, un projet transfrontalier est en cours de définition avec nos confrères de Port de la Selva et Portbou."
 

Publié dans Barques Catalanes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article